Marc Boilard

Avocat de formation, animateur, spécialiste de la rencontre sous toutes ses formes et de l’Internet, Marc Boilard est d’abord et avant tout un communicateur, un facilitateur, qui n’oublie jamais d’être drôle.

Sa carrière médiatique démarre en 2001. Il est alors chroniqueur à l’émission Je regarde, moi non plus à TVA.  À la même époque, il fait son début en radio avec son amie Varda à CKAC le samedi soir. À l’automne 2002, Marc se retrouve en heure de pointe à TQS, le mercredi soir, dans le cadre de l’émission Testostérone avec François Massicotte, Mike Ward et Jean-Michel Dufaux. Cette émission fut remarquée par le Québec au grand complet et fait encore parler aujourd’hui. Marc profite de ce départ en lion pour publier son premier livre intitulé Le code Boilard du vrai gars (réédité en 2006).

Puis, tanné de jouer le « macho exagéré » à Testostérone, Marc s’engage dans un nouveau projet. Il crée ainsi sa première conférence, Moi, si j’étais une fille, un mélange de son premier livre et de son tout dernier livre (intitulé lui aussi Moi, si j’étais une fille). Débute ensuite « La clinique de Marc Boilard », les vendredis soirs sur le réseau Énergie et aussi à Musique Plus. Marc décroche alors un contrat inusité : une demi-heure de radio chaque matin à 8 h 00, sur les ondes d’Énergie 98,9 Québec. Après 6 mois, ce segment devient le quart d’heure le plus écouté de la région. Finalement, Loft Story cogne alors à la porte, et Marc y fait des commentaires chaque dimanche. Il fut le premier à amener une approche résolument humoristique en télé-réalité, tendance qui fut reprise par la suite.

D’abord connu pour des trucs de drague et des théories sur les relations hommes-femmes, Marc Boilard est réputé pour sa répartie comme animateur, son habileté à parler et faire rire un public, et son talent de « stand-up » comique.  Aujourd’hui, il continue de divertir partout où il passe, avec un humour volontairement grinçant, mais accessible à tous les publics, car toujours bien amené.

PARTAGER VIA